Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie-Françoise et Cie, poupées Modes et Travaux

Soeurs de robe

La brune Justine et la blonde Clémentine se sont retrouvées à midi pour rentrer de l'école ensemble...

Et elles ont bien rigolé en se rendant compte qu'elles portaient des robes assorties, confectionnées dans le même tissu jaune à fleurettes blanches et bleues !

La brune Justine (Marie-Françoise classique Jardin des Tuileries de 2018) porte sa tenue de présentation (toutes les infos ici).

La blonde Clémentine (Marie-Françoise classique Célébration de 2020) porte la robe de la poupée Marie-Françoise Clarissa, sortie en 2021 (toutes les photos ici).

A 3 ans d'écart, Petitcollin a utilisé le même tissu pour deux modèles de robe différents...

Soeurs de robe
Soeurs de robe
Soeurs de robe
Soeurs de robe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Deux très jolies robes. Une petite préférence pour celle de Clémentine avec le petit col Claudine. Et les cartables sont très beaux, nous voyons bien que ce sont des élèves studieuses.<br /> Bon après-midi.
Répondre
C
Je n'arrive pas à savoir laquelle je préfère, en fait !<br /> Les cartables sont tous deux de la marque Corolle<br /> Belle soirée
A
C’est vrai que c’est un bien joli tissu, et ces deux écolières sont toutes chic pour l’école avec leurs beaux cartables! Je suis d’accord avec Catherine : quels beaux cheveux sont ceux de Justine !!! Bonne journée.
Répondre
C
Je le trouve gai, ce tissu !<br /> Justine a de cheveux d'un noir profond magnifique...<br /> Belle soirée
B
Très jolies!
Répondre
C
Merci !
C
Qu'elles sont belles toutes les deux! Je préfère la robe de Clémentine et j'adore la couleur rare des cheveux de Justine! Les cartables sont très chouettes aussi!<br /> Belle journée et gros bisous.
Répondre
C
J'aime bien les deux modèles, en fait !<br /> Oui, les cheveux de Justine sont d'un noir magnifique...<br /> Ce sont des cartables Corolle.<br /> Belle soirée, gros bisous