Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Marie-Françoise et Cie • le blog des poupées Modes et Travaux

Entre deux averses

Les filles sont sorties prendre l'air entre deux averses ce week-end.
Elles en ont profité pour ressortir leurs cirés vintage, qui crissent lorsqu'elles bougent : marine et rouge pour l'une, rouge et blanc pour l'autre.

Ces deux pièces ont été chinées chez une collectionneuse. Ils ne semblent pas faire partie de la garde-robe Modes et Travaux ni Petitcollin. Peut-être Caprice ?

Francette a assorti son ciré rouge et blanc à un jean à patte d'eph emprunté à Jean-Michel (Modes & Travaux, juillet 1971) qu'elle a retroussé sur des boots blanches (Modes & Travaux, septembre 1984).

Marie-Françoise, en complément de son charmant blouson marine et rouge à col pelle à tarte, a revêtu une jupe trapèze porte-feuille fermée par une boucle en métal (Modes & Travaux, janvier 1975) et des bottes blanches (Modes & Travaux, juillet 1981, qui proviennent de la garde-robe de ma poupée d'enfance !). Elle a également sorti sa besace blanche et marine (Modes & Travaux ?)

Entre deux averses
Entre deux averses
Entre deux averses

Elles ont été rejointes par une troisième blondinette.
La nouvelle venue est très chic, avec son imperméable (réalisé par Dorothée de l'Atelier Ariane), entièrement doublé (Modes & Travaux, mars 1980), son sous-pull blanc et son pantalon de velours côtelé (Modes & Travaux, août 1982) et chaussée de ses clarks en daim (Modes & Travaux, mai 1984).

Entre deux averses
Entre deux averses
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Elles sont ravissantes toutes les trois.
Bonne journée
Répondre
C
Belle journée aussi !
V
Elles sont ravissantes. Tenues indémodables.
Bisous
Répondre
C
Je rêverais de trouver les mêmes cirés, en grand, pour moi !
M
Qu'elles sont mignonnes toutes les 3 !
Moi aussi j'achète des vêtements chez Dorothée, elle nous fait des merveilles pour nos poupettes.
Bonne journée !
Répondre
C
Oui, Dorothée a des doigts de fée !